Pneu crevé : quels sont les bons réflexes ?

Pneu crevé : quels sont les bons réflexes ?

Le pneu crevé est la hantise de tous les conducteurs. Un pneu crevé est une situation qui frustre énormément lorsqu’elle survient. Voici un petit guide pour vous aider à surmonter aisément une crevaison.

Comment réparer un pneu crevé de voiture ?

Cela dépend surtout de la nature de la crevaison. Si le pneu a roulé à plat, ce n’est plus la peine de penser à une réparation. Toute sa structure interne a été endommagée. Si par contre, le pneu n’a pas été endommagé, vous pouvez facilement soit le réparer vous-même ou soit le confier à un garage.

Pneu qui crève sur l'autoroute : que faire pour assurer votre sécurité ?

Un pneu crevé sur une autoroute peut s’avérer dangereux à cause de la vitesse du véhicule. Le premier réflexe est de garder son sang-froid afin de pouvoir garder une trajectoire rectiligne.

Une fois que vous avez réussi à arrêter le véhicule, il faut porter le gilet de sécurité et mettre en place le triangle de signalisation. S’il y a d’autres passagers dans la voiture, il est conseillé de les mettre derrière la rambarde de sécurité.

Pneu crevé : que faire sans roue de secours ?

Si vous ne disposez pas d’une roue de secours, vous pouvez réparer le pneu endommagé. Vous pouvez le faire vous-même ou passer par un professionnel. Il faut souligner qu’il est conseillé de passer par un professionnel, car cela rend le travail plus sûr et réduit les risques d’une future crevaison. Vous pouvez vous tourner vers un concessionnaire automobile, un garagiste indépendant, une station de montage mobile ou encore un centre auto.

Comment réparer soi-même un pneu crevé ?

En cas de pneu crevé, vous pouvez procéder au changement de roue. Cependant, changer une roue peut se révéler une solution de court terme, car il arrive que les roues de secours ne correspondent pas aux mêmes critères que la roue d’origine.

Si vous êtes équipé d’un kit de mèches, vous pouvez effectuer la réparation.

Pour cela, il suffit de localiser le trou de crevaison et d’insérer la vis en forme de T pour nettoyer le trou.

Ensuite, enfoncez la mèche à l’intérieur de la porte-mèche jusqu’au milieu. Généralement, les mèches sont déjà enduites de colles. Si ce n’est pas le cas, faites-le.

Avec l’aide de la porte-mèche, il faut insérer la mèche dans le trou jusqu’à ce qu’il ne reste que quelques centimètres.

Vous pouvez retirer le port mèche. Il faut faire le faire délicatement pour ne pas gâter le travail. Coupez ensuite l’excédent au cutter et le tour est joué. Vous pouvez regonfler le pneu et contrôler son étanchéité grâce à un appareil de mesure de pression.

Il faut souligner que si cette méthode est moins chère et très rapide, elle n’en demeure pas moins très critiquée par les manufacturiers.

La méthode conseillée par ces derniers demande un équipement professionnel et s’effectue en garage.

D’abord, il faut démonter entièrement le pneu puis nettoyer, brosser, percer, insérer le champignon puis couper l’excédent.

La bombe anti-crevaison pour réparer un pneu crevé

La bombe anti-crevaison est la dernière innovation pour remédier aux pneus crevés. Il s’agit d’un aérosol qui contient une mousse. Elle est pratique pour colmater les trous de moins de petites tailles. C’est une solution rapide et facile à utiliser. En plus, la bombe anti-crevaison ne coûte pas cher.

Il faut quand même faire remarquer que la bombe anti-crevaison n’est pas une solution à long terme. Elle permet de remettre le pneu en état très rapidement certes, mais vous devez vous rendre auprès de votre garagiste à la première occasion.

Pneu crevé : les bons réflexes au volant

En cas de crevaison de pneu, il convient d’adopter de bons réflexes pour limiter les risques d’accident.

En milieu urbain, le risque d’accident est moindre compte tenu de la limitation de vitesse. Sur une autoroute, c’est un peu plus délicat.

Généralement, le premier réflexe est de ralentir puis s’arrêter sur le côté lorsqu’on constate un problème de direction. Néanmoins lorsque la perte de pression est brutale (une explosion par exemple), il vaut mieux accélérer légèrement afin de pouvoir maîtriser la tenue de route avant de s’arrêter sur le côté.

Il faut noter qu’il ne faut pas rouler sur une longue distance. Cela réduit les chances de réparation du pneu.

Comment vérifier que son pneu peut être réparé ?

Une fois que vous êtes arrêté sur le côté, vous pouvez estimer l’état du pneu endommagé. Cela permet de se faire savoir s’il faut changer le pneu ou juste le réparer.

Si vous n’avez pas roulé longtemps pendant que le pneu est à plat, alors il y a encore une chance de le réparer. Néanmoins, si le flanc du pneu est endommagé alors il faut changer le pneu (seule la bande de roulement peut être réparée).

Si la crevaison a été provoquée par l’insertion d’un corps étranger, il faut vérifier son diamètre de perforation. Si ce dernier est supérieur à 6 mm alors il vaut mieux changer de pneu.

Dans la même catégorie