Comment changer un soufflet de cardan ?

Comment changer un soufflet de cardan ?

Le soufflet de cardan est un des nombreux équipements dont un véhicule à moteur (moteur diesel, moteur à essence) est équipé. Il est indispensable pour une expérience de conduite optimale et doit être remplacé en cas d’usure. Ceci se fait suivant plusieurs étapes et dans des conditions précises. Découvrez-les ici et apprenez de façon détaillée comment changer un soufflet de cardan.

Quel est le rôle du soufflet de cardan ?

Retrouvé de part et d’autre du cadran, le soufflet de cardan aussi appelé soufflet de direction est un équipement auto auquel on attribue de nombreux rôles. Il fait, pour commencer, office d’un filtre de protection qui préserve les cadrans d’une éventuelle infiltration de sable, de poussière, d’eau, etc. Outre son rôle de filtre, par rétention de matières grasses, il assure la lubrification optimale des cadrans. Cela garantit un bon fonctionnement du moteur et une expérience de conduite maximale.

Quand procéder au remplacement de soufflets de cardans ?

On ne connaît pas une durée de vie fixe au soufflet de direction, car il n’est pas un équipement d’usure. Cela dit, on ne peut dire de façon précise quand vous devez procéder au remplacement de votre soufflet de cardan. Néanmoins, on recommande de procéder à son changement lorsqu’on a effectué plus de 150 000 km avec la voiture ou encore lorsqu’on observe des symptômes d’usures.

Quels sont les symptômes de l’usure d’un soufflet de direction ?

La détérioration du soufflet de cardan peut s’accompagner de nombreux signes. Quelques-uns des plus courants vous sont présentés ci-dessous.

  • Un dysfonctionnement au niveau du joint auto : un jeu homocinétique de joints est généralement observé en cas d’usure du soufflet de cadran ;
  • Une présence de graisse au niveau de la roue : la présence de la graisse sur la roue traduit une fuite au niveau du soufflet de direction et donc un probable dysfonctionnement ;
  • Une présence de graisse au niveau des suspensions : en dehors de la roue, une présence de graisse sur les suspensions signe un dysfonctionnement du soufflet de cadran ;
  • Les craquements : lorsqu’un mouvement rotatif de la roue s’accompagne de craquements, les soufflets de cadrans peuvent avoir été détériorés.

Si vous remarquez plusieurs des symptômes susmentionnés, rapprochez-vous d’un professionnel afin qu’il puisse confirmer le diagnostic. Cela vous permettra d’une part d’avoir la certitude que c’est vraiment le soufflet de direction de votre voiture qui est usé. Et d’autre part de le remplacer à temps, car rouler une voiture avec un soufflet usé n’est pas sans risque.

Quels risques court-on en utilisant une auto avec un soufflet usé ?

En roulant votre voiture pendant longtemps, sans penser au changement du soufflet de cardan alors qu’il est usé, vous exposez le système de transmission et certaines pièces clés de la conduite à l’usure. Par exemple, la boite de vitesses, la pompe à huile de frein, l’essieu, et le filtre à particules. En fin de compte, votre voiture fera objet aux symptômes d’usures de chacune de ces pièces. Ces derniers sont un peu plus poussés et alarmants que les symptômes de l’usure du soufflet de cardan.

La boite de vitesses et la pompe à huile de frein lorsqu’elles sont usées se révèlent par de nombreux symptômes. Le principal est une sensation de difficulté lors du changement de la vitesse. Outre lui, l’usure de la boite de vitesses et de la pompe à huile de frein se révèlent aussi par la baisse du niveau d’huile de frein et le clignotement intempestif du voyant d’alerte.

L’essieu quant à lui lorsqu’il est usé le fait principalement remarquer par des vibrations. En fait, lorsque le soufflet de changement est usé, que vous avez continué à utiliser la voiture comme telle et que l’essieu a été endommagé, il produira des grincements vibratiles anormaux. En dehors de cela, en cas d’endommagement de soufflet de cardan couplé à celui de l’essieu, vous remarquerez aussi une déformation de l’essieu.

Pour ce qui est du filtre à particules, le principal signe d’usure est la baisse brusque de la puissance motrice. Hormis cela, en cas de soufflet de cardan et de filtre à particules usés, on remarque également un clignotement du voyant qui est lié au filtre.

Quelles sont les étapes pour changer le soufflet de cardan ?

Le changement du soufflet de cardan se fait suivant des étapes simples. Il s’agit dans l’ordre : de l’achat du soufflet de cardan, du rassemblement de l’outil pour le changement du soufflet de cardan, de la disposition du véhicule sur un cric, du retrait des roues et de l’étrier de frein, de l’enlèvement des boulons de l’amortisseur, de l’écrou de transmission, et de l’ancien soufflet de cardan, de la disposition du nouveau soufflet de cardan et des autres équipements.

Quel type de soufflet de cardan choisir ?

Sur le marché, on distingue trois types de soufflets de cardans. À savoir, les soufflets de cardans universels, les soufflets de cardans classiques, et les soufflets de cardans adaptables. Ces options sont toutes bonnes. Néanmoins, le soufflet de cardan universel est celui qu’on vous recommande de choisir, pour la simple raison qu’il est polyvalent et peu onéreux. Pour ne pas avoir à acheter le matériel de remplacement de cardan à part, on vous recommande d’acheter un soufflet de cardan en kit.

Dans la même catégorie