DS Citroën : l'histoire de cette marque

DS Citroën : l'histoire de cette marque

Toute légende a une histoire et Citroën ne fait pas exception à cette règle. Pour répondre à sa tradition, la marque dévoile encore son concept DS Citroën numéro 9 pour charmer les cœurs. Entre design et performance d’une longue série de modèles de voitures, il se voit aisément que la marque a connu un parcours. Apprenez ici un peu de la mémoire de Citroën DS.

Quelle est la première voiture créée par DS Citroën ?

En 1946, le Président Directeur Général de Citroën annonce les prémisses d’une voiture révolutionnaire. Dessinée par un trio de designer et d’ingénieurs (aéronautique et hydraulicien), la première DS Citroën voit le jour en 1954. C’était une berline.

Haut de 1,47 m, la largeur de la voiture faisait 1,79 m pour une longueur de 4,8 m. Son moteur était à essence et sa boîte de vitesses était manuelle avec une commande qui était soit hydrodynamique, soit automatique.

Quand est-ce que la DS est devenue une marque ?

Née 17 ans après le lancement du projet, la Citroën DS a été la première d’une longue série de voitures Citroën. Les voitures Berline ont donné naissance au break, au cabriolet, aux Pallas, etc. À peine lancées, les voitures DS ont connu un succès fulgurant.

De fait, la création de la marque était attendue comme une concrétisation de la confiance acquise auprès de la clientèle. C’est alors que la marque DS fut créée de façon officielle en juin 2014.

Quels sont les meilleurs modèles de la marque ?

Plus qu’une évidence, la Citroën DS 21 reste la meilleure voiture de chez DS. Par son moteur 4 cylindres à essence, sa boîte à vitesses à la commande variée, l’auto se décline sous divers modèles : berline, cabriolet, etc. Elle se veut un Pallas du prestige français.

Par leur performance et leur design, la Citroën DS 23 Pallas et la Citroën DS 19 (version simple ou finition Pallas) se mettent au rang des voitures phares de la gamme DS.

Évolution du design des voitures Citroën

Avec sa berline, Citroën lance en 1954, une révolution de l’auto en France. La sculpture de cette première voiture dessinée par le designer Flaminio Bertoni (d’origine italienne) est pensée dans les moindres détails. Très tôt, le look de l’auto fut perçu comme futuriste et innovateur. Ce fut le début d’une longue série de voitures au design attrayant.

La Citroën DS 19

La Citroën fait son entrée sur le marché de l’auto avec sa DS 19. Avec son puissant moteur à essence, elle reste au rang des voitures favorites pendant deux décennies. Les particularités de cette voiture se situaient au niveau des ailes mobiles à l’arrière de l’auto et des phares rotatifs. Cependant, sa version cabriolet ne connut pas le même succès, à cause de son prix exorbitant.

La Citroën DS 21

Au salon de l’auto en 1965, la Citroën fait son apparition avec sa DS 21. Le record des 12 000 ventes de voitures en une journée témoigne de la beauté et de la perfection de l’auto. La Citroën DS 21, était une voiture dotée de phares giratoires qui tournaient de façon simultanée avec le volant. Dotée d’un moteur à essence, sa tenue de route était parfaite.

À l’instar de la Citroën traditionnelle DS 21, le cabriolet ds a eu aussi un succès sur le marché. Son moteur à essence est relié à une boîte à vitesses qui est semi-automatique dans certains cas et manuelle pour d’autres. En version Pallas, elle présente un aspect tout nouveau : chic et moderne. Vendues en occasion, son prix varie selon les versions.

La Citroën DS 23

Poursuivant l’aventure, la Citroën a marqué l’année 1973 avec l’avènement de sa nouvelle version auto : le DS 23. C’est la rénovation totale. Même si l’auto conserve son système aérodynamique, ici, les phares sont abrités. Sur la version Pallas, les sièges sont beaucoup plus larges. Elle reste tout de même fidèle au moteur à essence, et à la boîte manuelle ou semi-automatique.

Citroën DS sur le marché des voitures d’occasion

Au début de la décennie 70, la vente des voitures Citroën DS a commencé à baisser. Après une quinzaine d’années, pour une production de 300 000 voitures Citroën DS, la marque auto ne répondait plus aux goûts et attentes de sa clientèle. Il fallait changer de design. Saisissant l’occasion, le label auto fait apparaître aux grands jours, une nouvelle Citroën : la CX.

Mais la Citroën demeure une légende de l’histoire de l’auto en France. Très vite, elle est ramenée sur le marché des voitures d’occasion. C’est l’occasion pour les collectionneurs d’agrandir leur assemblage de voitures. À la surprise générale, son prix ne cesse de croître. La Citroën DS devint ainsi une auto de collection. Depuis la décennie 80, elle est fortement utilisée dans l’industrie du cinéma.

À l’occasion de son 50e anniversaire, 1600 voitures Citroën DS venues de divers horizons de l’Europe ont fait un cortège à travers la ville de Paris. Et pour une première fois dans l’histoire de l’auto, la voiture de collection Citroën DS 23 a été vendue aux enchères au prix de 344 850 euros. L’aventure Citroën continue avec des voitures de plus en plus performantes telles que la nouvelle ds5.

Dans la même catégorie