Quelles sont les différentes voitures de police ?

Quelles sont les différentes voitures de police ?

Le véhicule de police est un outil utilisé par les flics dans l’exercice de leurs fonctions. Il peut leur servir notamment pour se déplacer, pour effectuer des patrouilles, pour poursuivre des fugitifs, pour transporter des détenus…

Certains véhicules sont utilisés pour des tâches plus spéciales. Ces derniers sont généralement sérigraphiés aux couleurs de la police, mais certains ne sont pas marqués, par souci de prudence. Cependant, presque toutes les autos de flics sont équipées de feux et de sirènes audibles pour faciliter leur déplacement lors des missions d’urgence. Découvrez ici les différentes autos utilisées par les flics en France.

Quels sont les différents types de voitures de police utilisées en France ?

En France, il existe principalement deux types de voitures de police nationale. Il s’agit notamment des véhicules de patrouilles et banalisés. Les véhicules de patrouille de police sont des modèles d’auto standard comme la Renault génialement utilisée pour la surveillance des routes. Cette voiture de police française est intégrée à la circulation et sa fonction première est de pouvoir répondre aux urgences. Par ailleurs, de nombreux flics en France utilisent une voiture banalisée, qui a l’avantage de ne pas être immédiatement reconnaissable.

Quels sont les nouveaux modèles de voiture de police nationale ?

La Gendarmerie française vient de se faire livrer la Seat Leon Cupra de 300 ch. L’État français a aussi décidé de moderniser ces véhicules de patrouille en offrant à des services de gendarmerie des Peugeot 5008. En dehors des Peugeot les services de gendarmerie ont également désormais à leur disposition des Renault Grand Scenic.

La gendarmerie nationale de Dubaï est cependant mieux équipée en termes d’autos. Elle possède en effet une Aston Martin Vantage et un SUV Genesis GV80.

La police britannique en ce qui la concerne, elle s’en sort plutôt bien avec une Jaguar F-Pace, une Tesla Model 3 et une Rolls-Royce Ghost dans ses rangs. Le Portugal quant à lui a été particulièrement attiré par le Citroën C5 Aircross et le Renault Talisman. La gendarmerie du Royaume-Uni a plutôt opté pour plusieurs centaines de Peugeot 3008 différentes des Peugeot de la France.

Quelles sont les caractéristiques qui rendent une voiture de police différente ?

Un ensemble d’améliorations est proposé sur une voiture de police pour une sécurité plus élevée et de meilleures performances. Au nombre de ces améliorations, nous avons le mode silencieux qui est conçu pour rendre les autos difficiles à repérer la nuit. À l’arrêt, cette fonction éteint toutes les lumières et tous les marquages. Une autre caractéristique des autos policières est qu’ils disposent de plaquettes de frein spéciales pour les poursuites à grande vitesse.

Certains SUV ont été modifiés pour résister à des collisions arrière à grande vitesse. Ainsi, les Ford ont une cote de collision de 75 mph. Certaines autos policières ont également des portes équipées pour résister à des balles perforantes.

La voiture de police est-elle réglée par le fabricant ?

La voiture police n’a pas toujours été considérée comme la meilleure des autos. Aussi, elle n’était pas connue comme des SUV plus rapides ou plus puissants que tout autre véhicule sur le marché à l’époque. Aujourd’hui, la demande de véhicules plus rapides est très forte dans la vie civile. Les responsables de police du monde entier sont donc obligés de passer à la vitesse supérieure pour maintenir leur supériorité sur la route.

Noter toutefois que les autos ne quittent généralement pas l’usine du constructeur amélioré ou prêt pour la route comme les Renault. Ainsi, les améliorations et caractéristiques supplémentaires que l’on retrouve sur ces autos sont la responsabilité du service qui les achète.

Où sont modernisées et réparées les autos de brigade ?

Si la brigade fait partie d’une petite ville ou d’une communauté, il est probable qu’il utilise un ou plusieurs garages locaux pour ses activités. Ces entreprises donneront donc la priorité à ces autos par rapport aux autres. Dans les zones plus importantes, comme les grandes villes, où les flics sont plus nombreux, il y a généralement des garages pour entretenir les autos ou SUV des brigades. Cela dépendra toutefois des départements et des financements dont ils disposent. Selon le cas, la gendarmerie et les administrations locales peuvent aussi ramener les autos chez le concessionnaire qui les a achetés afin que ce dernier s’occupe des réparations.

Comment distingue-t-on les autos de brigade ?

Dans les années 1920, une méthode de schéma de couleurs a été adoptée par les brigades pour fournir un moyen simple aux citoyens d’identifier les policiers. Cette méthode est encore utilisée aujourd’hui et est souvent appelée « noir et blanc ». Bien que ce ne soit pas le seul moyen pour distinguer un véhicule de flic, la palette de couleurs est le moyen le plus évident et le plus facile.

Ajoutons que les brigades utilisent aussi des autos très résistantes généralement en forme de SUV. Très difficiles à conduire pour la plupart, ces autos subissent beaucoup de réarrangements pour être adaptées au besoin des brigades. Cela les rend facilement reconnaissables. C’est le cas des véhicules megane rs gendarmerie.

Dans la même catégorie