Kw en chevaux : comment les calculer et quel est l'impact sur l'assurance ?

Kw en chevaux : comment les calculer et quel est l'impact sur l'assurance ?

Les kW en chevaux représentent la puissance fiscale d’un véhicule. Celle-ci peut sembler assez obscure, mais elle signifie tout simplement la puissance du moteur d’un véhicule exprimée en chevaux fiscaux. Il est nécessaire de bien comprendre le concept de puissance fiscale puisqu’elle a une grande influence sur l’état de votre véhicule et joue un grand rôle dans la détermination de votre prime d’assurance automobile.

Qu’est-ce qu’un cheval fiscal en assurance ?

Le cheval fiscal d’une voiture désigne la puissance du moteur de celle-ci. On l’appelle aussi puissance fiscale. Dans la plupart des pays du monde, avoir une assurance voiture s’avère nécessaire et même obligatoire dans certains pays comme la France, à partir du moment où l’on dispose d’une voiture à moteur ; qu’elle soit utilisée ou non. Puisqu’à tout moment ce véhicule peut être endommagé ou endommager un autre, d’où la nécessité de l’assurer.

Comment calculer la puissance d'une voiture en chevaux ?

Le cheval fiscal d’une voiture encore appelé puissance fiscale ou puissance administrative qui est généralement abrégé cv, se calcule par le taux d’émission du dioxyde de carbone ajouté à la puissance maximale du moteur (en kW). Ce calcul est schématisé comme suit :

PA = (CO2/45) + (PR/40) 1,6

PA : Puissance administrative/fiscale

CO2 : Émission de Dioxyde de carbone (gr/km)

PR : Puissance réelle (KW)

Quelle est l'influence des chevaux fiscaux sur l'assurance ?

La puissance fiscale d’une automobile est l’un des facteurs essentiels qui permettent de calculer le tarif de la prime d’assurance. Les assureurs y accordent un regard attentif, car la puissance d’un véhicule détermine sa pollution et sa rapidité. Ce qui agrandit les risques d’accident de la route et pousse ainsi les assureurs à fixer une prime d’assurance élevée. De cette même manière, la prime de l’assurance est assez basse quand il s’agit d’un petit véhicule citadin.

Quelle est la puissance fiscale autorisée pour les jeunes conducteurs ?

Pour les assureurs, un jeune conducteur est vu comme un profil risqué en raison de son manque d’expérience dans le domaine de la conduite. Ce qui les pousse à fixer une prime assez haute pour l’assurance de ces jeunes. Ainsi, le nombre de la puissance fiscale qui est accordée aux débutants de la conduite est limité à 6, 7 ou au plus 8. Car pour les compagnies d’assurances, une voiture est puissante à partir de 6 chevaux fiscaux.

Où retrouve-t-on la puissance fiscale de son véhicule ?

La puissance fiscale d’un véhicule est marquée sur le certificat d’immatriculation (carte grise) du véhicule. La carte grise représente d’une certaine manière la carte d’identité de tout véhicule à moteur. Sans elle, il est impossible de faire circuler un véhicule dans une rue publique au risque de se faire arrêter et de voir le véhicule saisi. Pour avoir la carte grise, il est important de payer ses taxes (principalement la taxe régionale). La puissance fiscale est marquée précisément sous les rubriques P de la carte grise.

Qu’est-ce que le cheval vapeur ?

Le cheval vapeur (cv) représente une unité de puissance très utilisée avant l’arrivée des forces mécanique et électrique. Son origine remonte au XVIIIe siècle où les chevaux étaient le moyen de déplacement majoritairement utilisé pour transporter des bagages. Ces chevaux étaient aussi utilisés pour actionner les machines, principalement celles qui permettent de puiser l’eau d’un puit. Ainsi, le cv exprime le lien entre la puissance déployée par un cheval qui tire une charge et celle produite par une machine à vapeur. Ainsi, quand les moteurs à vapeur ont commencé réellement à prendre la place des chevaux, leur puissance a été exprimée en horsepower ou en chevaux-vapeur, auxquels a été ajouté le watt électrique, le cheval fiscal et même, pour les voitures, les chevaux SAE et les chevaux DIN.

Qu’est-ce que le kilowatt

Le nom watt vient du célèbre James Walt qui a inventé la machine à vapeur qui au fil du temps est devenue la principale source d’énergie lors de la révolution industrielle. C’est d’ailleurs lui qui a défini le cv comme unité de puissance déployée par les machines à vapeur. Le kW est donc une unité de puissance autant que le cheval vapeur.

Comment convertit-on un cheval vapeur (cv) en Kilowatt (kW) ?

Le cheval vapeur et le kilowatt constituent tous deux des unités de puissance. La conversion du kW en cv se fait ainsi qu’il suit : 1ch = 0,745 7 kW. Mais, il est important de ne pas confondre cheval-vapeur avec le cheval fiscal de la carte grise des voitures. Le cheval vapeur est l’unité de puissance alors que le cheval fiscal est un nombre marqué sur la carte grise d’une voiture et qui sert à payer les taxes.

En résumé, tous les véhicules automobiles disposant d’un moteur et qui sont encore en mode d’emploi ont l’obligation de se faire assurer. Ainsi, il est important de connaître les chevaux de sa voiture (sa puissance) afin de maîtriser les différents calculs qui aboutissent à la détermination des primes d’assurance. Plus le véhicule est grand, plus le risque d’accident et de pollution est élevé donc, les primes d’assurance augmentent. Néanmoins pour les petits véhicules citadins, le risque est minime donc les primes d’assurance sont également moindres. Par contre, le risque d’accident est doublé lorsqu’il s’agit d’un jeune conducteur qui en plus s’octroie une grosse voiture ; l’assurance dans ce cas est fixée à un prix conséquent de sorte à permettre à la compagnie d’assurances de prendre en charge les dommages en cas de sinistre sans perte.

Dans la même catégorie