Panneau interdiction de stationner : toutes les informations à savoir

Panneau interdiction de stationner : toutes les informations à savoir

Pour réglementer l’utilisation des voies publiques, une panoplie de panneaux de signalisation sont prévus par le droit routier. Parmi eux figure-le « panneau interdiction de stationner » qui comme tout panneau de circulation joue un rôle précis. Découvrez à travers cet article des informations en lien avec le panneau d’interdiction de stationnement.

Comment interpréter les panneaux interdiction de stationner ?

Comme l’indiquent leurs noms, les panneaux interdiction de stationner indique une interdiction formelle de stationnement sur l’accotement ou la chaussée. Ils permettent l’arrêt et sont valables suivant le cas, jusqu’à la prochaine intersection ou jusqu’aux limites d’une zone. On les désigne également par les expressions : panneaux interdiction de stationner, panneaux stationnement interdit. 

Arrêt et stationnement : en quoi sont-ils différents ?

Généralement, les usagers de la route confondent le stationnement à l’arrêt et interprètent à tort le panneau stationnement interdit comme un panneau arrêt interdit. Quelle différence existe entre l’arrêt et le stationnement ?

L’Arrêt

L’arrêt est selon le code routier l’immobilisation d’une voiture durant le temps nécessaire au débarquement et à l’embarquement de biens et de personnes. Un véhicule ne peut par conséquent rester à l’arrêt pendant une longue période.

Le stationnement

À l’inverse, le stationnement est selon le code routier l’immobilisation d’une voiture pendant une période qui surpasse celle requise pour le débarquement et l’embarquement des biens et de personnes. Il est par conséquent plus poussé que l’arrêt.

Combien de formes de panneaux d’interdiction de stationnement distingue-t-on ?

Selon la configuration du panneau qui interdit de stationner, on peut distinguer une panoplie de panneaux d’interdiction de stationnement. Quels sont-ils ?

  • Le panneau d’interdiction de stationnement rond non daté : c’est le panneau d’interdiction classique. Il est valable jusqu’à la prochaine intersection.
  • Le panneau d’interdiction de stationnement rond daté : lorsqu’à l’intérieur du panneau est mentionné des dates, cela signifie que le stationnement sur le côté droit est interdit à ces dates.
  • Le panneau d’interdiction de stationnement carré : lorsque l’un de ces quelconques panneaux ronds est inscrit dans un carré, il n’est plus valable pour une rue, mais pour toute une zone.

Un particulier peut-il mettre un panneau interdiction lui même ?

Oui ! Néanmoins, il doit au préalable obtenir l’autorisation du maire de sa commune. En effet, mettre un panneau interdisant le stationnement devant votre maison sans l’approbation des autorités communales est illégal. Il faut donc pour commencer, adresser une demande au maire en y joignant les preuves que les stationnements opérés portent préjudice à la mobilité des personnes et des engins autos. Libre à lui par la suite d’approuver la mise en place ou non du panneau d’interdiction de stationnement.

Où trouver un panneau d’interdiction de stationnement ?

L’installation du panneau de signalisation d’interdiction de stationnement a été approuvée par le maire ? Bonne nouvelle ! Mais où trouver des panneaux d’interdiction de stationnement ? Diverses boutiques spécialisées dans la vente d’équipements auto proposent des panneaux de signalisation d’interdiction fabriqués suivant les normes requises. Il suffit par conséquent de vous rendre dans ces dernières pour en acquérir. En outre, si vous affectionnez les ventes en ligne, rendez-vous dans les boutiques virtuelles comme Amazon et C-discount.

Panneau produit en PVC et panneau produit en aluminium : lequel choisir ?

Le panneau qui interdit de stationner est produit à l’aide de nombreux matériaux. Néanmoins, les plus utilisés sont l’aluminium (aluminium classique et aluminium galvanisé) et le PVC. Que choisir ? Tout dépend des fins visées et des attentes à combler. En effet, le panneau produit avec du PVC et celui produit avec de l’aluminium présentent chacun leurs points forts et leurs points faibles.

  • Le panneau de signalisation en aluminium : le panneau produit en aluminium simple comme galvanisé est le plus adapté à un novice. Il est simple à manipuler et peut se fixer sur un poteau ou un mur. Néanmoins, contrairement au panneau produit en PVC il se décolore vite.
  • Le panneau de signalisation en PVC : le panneau en PVC est réputé pour être le plus résistant en raison du film de protection contre les rayons UV dont il est pourvu. Le seul hic en revanche avec le panneau produit avec du PVC est qu’il est difficile à installer et peut nécessiter les compétences d’un professionnel.

Que se passe-t-il lorsqu'une voiture est garée là où se trouve une interdiction de stationner ?

Lorsque le panneau de signalisation qui interdit à une voiture de stationner est violé, de nombreuses sanctions sont prévues par la loi. Il s’agit entre autres du retrait de permis de conduire au propriétaire de la voiture, d’un emprisonnement et des amandes à honorer. Les sanctions se définiront essentiellement suivant les circonstances de la violation du panneau de signalisation.

Combien coûte un panneau de signalisation d’interdiction de stationner ?

Le prix d’un panneau d’interdiction de stationner varie selon le matériau qui a servi à sa conception. Ainsi dit, le prix moyen d’un panneau en aluminium est estimé à 30 € tandis que celui d’un panneau en PVC est estimé 40 €.

Le panneau d’interdiction de stationnement est comme tout panneau indispensable à la circulation aisée des automobiles. Attelez-vous à les respecter et demandez en cas de besoin qu’on vous en installe. 

Dans la même catégorie