Systeme antipollution defaillant C4 : les causes possibles

Accueil » Actualités
Systeme antipollution defaillant C4 : les causes possibles

Certains véhicules incorporés de système antipollution connaissent des défaillances à la longue suite à une utilisation excessive, mais aussi en cas manque de visites techniques et de non-respect de certaines règles de conduite propres à ces automobiles. Ces automobiles sont de diverses natures avec des caractéristiques et noms propres à chacun d’entre eux. On a par exemple les Peugeot 108, Peugeot orange 207 et le c4 Picasso, etc. Chacun d’eux dispose des systèmes de protection qui leur sont adaptés afin de réduire considérablement la pollution. La suite de l’article vous en dira long sur les causes des défaillances du système antipollution c4 spécifiquement.

Qu’est-ce qu’un système antipollution défaillant c4 ?

 Le c4 est une forme particulière de nombreuses automobiles possédant un système antipollution. Un système antipollution défaillant c4 est une dégradation des organes susceptible de faciliter le fonctionnement du système antipollution des automobiles c4. Ce système antipollution est conçu pour interrompre un tant soit peu la pollution émise par le gaz des véhicules. Il englobe en partie le moteur et les éléments facilitant le mécanisme de combustion et de postcombustion. Ces derniers nécessitent l’intervention de la vanne et du turbo. La défaillance intervient en cas de bouchon des filtres à particule antipollution, mais aussi lorsqu’il s’agit d’une mauvaise adaptation des pièces mécaniques émises dans la fabrication des véhicules. Ces fautes sont assumées par la société de fabrication.

La défaillance du voyant antipollution créée par les intempéries peut provenir de la pièce d’essence (un système antipollution défaillant c4 essence). Conçu pour la dépollution du moteur, ce système enclenche un processus dans sa mission de dépollution. Lors de la dépollution, on assiste à deux mécanismes à savoir : le mécanisme de combustion et celui de postcombustion. Chacun joue un rôle important et très indispensable au fonctionnement du système antipollution. L’adoption de ce système aux automobiles comme le Picasso c4 est importante pour les véhicules eux-mêmes, mais aussi pour la protection de l’environnement.

Les caractéristiques d’un système antipollution défaillant c4

Un système antipollution défaillant c4 se manifeste par la présence de dommages à divers niveaux des éléments qui le constituent. Il peut y avoir :

La fuite d’huile, le dysfonctionnement du système alarme, le réchauffement et la hausse de la température, l’état anormal de l’électricité au niveau du couvercle, une anomalie au niveau du pare-brise c4 Picasso se traduisant par la présence d’un système antipollution défaillant c4 Picasso. Le dysfonctionnement de ce précieux élément peut-être également causé par un frein endommagé par exemple ou un pneu mal en point, soit des fuites d’huile provenant du boîtier vitesse, le mauvais état de l’HDI, etc.

Dans la majeure partie des cas, les automobiles dont le système antipollution est défaillant sont soit mal en point physiquement ou non. Certains connaissent constamment des pannes, des problèmes techniques, etc. Il y a aussi l’alerte donnée par le voyant. Parfois, on assiste aux clignotements lumineux de façon temporaire ou parfois même permanent. Ces différents signes annoncent soit l’arrêt du moteur, soit des dommages liés au catalyseur.

Les fondements ou origines probables d’un système antipollution défaillant c4

Cela peut être causé par :

  • Une mauvaise prise en charge d’un des éléments dans l’espace moteur du véhicule favorisant une mauvaise alternance de la circulation d’huile.
  • Le réchauffement, l’augmentation de la température au sein du moteur entraînant l’écoulement d’huile et aboutissant à une défaillance du système.
  • Une panne électrique nécessitant le changement de la couverture de réchauffement et la surveillance des câbles de conduites.
  • Une déformation de la vue ou de la transparence au niveau du pare-brise.
  • Les dommages intervenant à la longue de l’utilisation du véhicule au niveau du frein arrière.
  • Le dysfonctionnement du frein à main au niveau du câble.
  • La détérioration des pneus
  • L’écoulement des huiles de la boîte de vitesses
  • Les intempéries intervenant sur l’HDI au niveau de la vanne EGR et du turbo
  • L’adoption d’embrayage inadaptable a l’automobile c4 Picasso
  • Les pannes électroniques causant la détérioration de certaines pièces mécaniques de Citroën.

D’autre part, les éléments intervenant lors des deux mécanismes favorisant la dépollution du moteur sont également à surveiller, car leur détérioration entraîne la défaillance. En cas de combustion, les quatre prioritaires éléments (le capteur PMH, le capteur en charge de la pression de l’air, le capteur de température, la sonde lambda) sont à entretenir. En cas de postcombustion, les éléments comme : la sonde d’oxygène, la sonde de pression ou la vanne EGR sont aussi à surveiller de près.

Les causes de défaillance du système antipollution aussi multiples qu’elles sont peuvent être évitées. Les visites techniques régulières, le respect de recommandations liées à l’utilisation de ces automobiles particulière sont à prendre en compte. À défaut, on ne peut proposer de se débarrasser de ses systèmes antipollution, car la survie de la planète en dépend, de même que la santé des conducteurs. Donc, il est important, voire primordial, d’adopter un système antipollution pour sa voiture même si cela nécessite des coûts mensuels.

Rédigé par Jeremy Nassier le 28/08/2019

Dans la même catégorie