Comment changer un triangle de suspension ?

Comment changer un triangle de suspension ?

Le triangle de suspension fait partie du système de suspension et de direction de votre véhicule. Il assure une conduite confortable en améliorant la maniabilité de votre véhicule. En particulier, il est un élément très important à la longévité de la pompe et des pneus. Mais dès qu’il présente des signes d’usure, un remplacement de ces pièces s’impose, car il peut devenir dangereux de conduire avec un tel dysfonctionnement. Alors, quels sont les signes d’un triangle de suspension usé et comment le remplacer ?

Quels sont les signes d'un triangle de suspension usé ?

Si un ou plusieurs triangles de suspension de votre voiture sont usés, vous le saurez rapidement grâce à la déformation de ces pièces. C’est souvent le résultat d’un choc du kit de suspension contre un obstacle. Cela peut aussi se traduire par un dysfonctionnement du kit de freinage, de la boîte à huile de vitesse ou de la pompe à huile à moteur. Vous pouvez aussi le remarquer par une mauvaise tenue de route, car, s’il est usé, un kit de suspension ne peut plus assurer une tenue de route idéale, notamment en cas de vent. Des distances de réponse de frein plus longues ou une pompe à huile à moteur et des pneus qui s’usent prématurément peuvent aussi signifier qu’un kit de triangle de suspension ne fonctionne pas correctement. De même, si votre kit de triangle de suspension est usé, vous allez remarquer une vibration fréquente au niveau de la boîte de vitesses et de votre volant.

Quelles sont les étapes pour changer les triangles de suspension ?

Le remplacement des triangles de suspension est une opération qui nécessite un bon niveau de connaissances en mécanique automobile. Si vous souhaitez changer le triangle de suspension vous-même, vous devez pour commencer retirer la roue. Ensuite, appliquez de l’huile (n’importe quelle huile) pour dévisser les écrous des rotules de direction et utilisez un extracteur de rotules pour les retirer. L’application de l’huile à moteur ou toute autre huile permettra de faciliter les manipulations. Après avoir dévissé les écrous des rotules de direction grâce à l’huile, desserrez les vis qui maintiennent les triangles en place à l’aide d’un levier pour retirer la barre stabilisatrice et les disques de frein. À partir de ce moment, vous pouvez retirer les triangles de suspension sans trop d’effort. Mettez maintenant le nouveau kit de triangle de suspension en place ainsi que la barre stabilisatrice et les disques de frein. Fixez-les avec des vis puis remontez votre roue.

Comment fonctionne le triangle de suspension ?

Le triangle de suspension est l’une des pièces du système de direction et de suspension qui relie les roues à la boîte de vitesses, et au châssis de la voiture. Chaque voiture est équipée de quatre triangles de suspension fixés de chaque côté de la boîte de châssis. Il est fabriqué en acier, en aluminium ou en fonte et possède deux points de fixation : un côté châssis avec le silent bloc et un côté roue avec la rotule de suspension. Il maintiendra donc la suspension du véhicule dans la bonne direction et la bonne position par rapport au châssis et protégera vos pneus ainsi que la pompe à huile à moteur. Il est donc essentiel pour assurer une bonne tenue de route et la sécurité pendant votre voyage. Ainsi, dès qu’un ou plusieurs signes d’usure apparaissent au niveau de ce kit, vous devez intervenir rapidement pour changer votre triangle de suspension.

Quand faut-il remplacer les bras de suspension ?

Le système de suspension assure la sécurité routière, le confort de conduite et le bon fonctionnement de la pompe. Un mauvais état des bras de suspension peut avoir de graves conséquences. En effet, un triangle et bras de suspension usé peuvent se briser à tout moment et causer des dommages graves à la pompe. Et il est impossible de conduire une voiture avec un triangle cassé, car les suspensions usées entraîneront une usure anormale des roues et des autres pièces. Le bras ainsi que tout le kit de suspension doivent alors être correctement entretenus. Il n’y a pas de fréquence spécifique de remplacement de la boîte ou du kit. Mais, il est important de remplacer dès que possible le triangle de suspension qui présente des signes d’usure visibles. La déformation ou la rupture du bras ou du kit de suspension peut être causée par un choc ou par l’usure. Parfois, la première chose à céder en cas d’impact est le silentbloc. Ce dernier constitue la partie la plus vulnérable de la boîte et doit être remplacé plus fréquemment.

Quand dois-je contrôler les triangles de ma suspension ?

Vous devez toujours vérifier vos triangles de suspension après un impact qui pourrait les déformer. Vous devez également vous inquiéter si le système mobile présente un jeu excessif dû à l’usure. En règle générale, la partie la plus sollicitée est le silentbloc. Mais il peut être retiré par certains fabricants. Pour d’autres fabricants cependant, il est indissociable du kit de triangle de suspension et l’ensemble des pièces doivent être entièrement remplacées. Une inspection régulière des triangles de suspension et du silent bloc par un mécanicien qualifié permet d’obtenir une meilleure tenue de route et une pompe à huile à moteur fonctionnant de façon optimale. Elle permet également d’obtenir un meilleur équilibre des roues, une suspension fonctionnelle et bien réglée, un meilleur amortissement et une plus grande longévité de la pompe à huile à moteur et des pneus pour l’ensemble du système de direction.

Triangle de suspension ou bras de suspension ?

Les bras et les triangles de suspension ont la même fonction. Les bras de suspension accompagnent fonctionnent des triangles de suspension. Il est relié au pivot de roue et au châssis, mais a une forme différente de celle du triangle de suspension. En effet, le bras de suspension est rectangulaire et est relié au point de pivot de la roue par une rotule et généralement au châssis par un bloc fixe. Il y a généralement un point de connexion supplémentaire, qui peut être une barre stabilisatrice ou une barre d’accouplement. De leur côté, les triangles de suspension se composent de deux points de fixation du côté du châssis (le bloc statique) et d’un point de fixation du côté de la roue (la rotule).

Réparation de triangle de suspension : quel est le rôle d’un kit de réparation triangulaire ?

Le kit de réparation triangulaire permet de remettre à neuf les articulations du triangle de suspension notamment du côté de la carrosserie, de la pompe et de la roue. Ce kit est généralement composé des silentblocs d’assemblage et de la rotule. Selon les architectures plus ou moins complexes, le nombre de silentblocs dans le kit peut varier d’un modèle à l’autre, et il peut y avoir deux rotules de suspension ou davantage. Ajoutons que la visserie de montage est généralement fournie avec le kit.

Combien coûte le remplacement des triangles ?

Le triangle de suspension est un composant mécanique important qui assure votre sécurité et votre confort de conduite. Dès qu’il commence à montrer des signes de faiblesse, vous devez intervenir et faire contrôler l’ensemble du système de direction de votre voiture. Selon le modèle de votre véhicule, le prix d’un nouveau triangle peut varier considérablement. En effet, pour un modèle à bras unique, l’intervention coûte entre 140 € et 160 € tandis que pour un modèle avec un ensemble de bras de suspension, le prix peut atteindre 920 €. Dès qu’un ou plusieurs signes apparaissent, vous devez intervenir rapidement pour changer votre triangle de suspension avec un mécanicien expérimenté en atelier.

Quelles sont les précautions à prendre par rapport aux triangles de suspension ?

Pendant l’utilisation quotidienne de votre véhicule, n’attendez pas que votre bras de suspension se casse. Faites-le vérifier ainsi que la boîte de suspension et la pompe par un expert : ne vérifiez jamais par vous-même des pièces aussi importantes. Les dommages causés par une erreur de jugement ou un montage incorrect peuvent être très graves. Mais, en plus d’un entretien régulier, faites attention à chacun des différents signes d’alerte que peut vous envoyer votre voiture. Il s’agit des problèmes avec les amortisseurs, des distances de réponse de frein plus longues, des vibrations dans la voiture ou encore une pompe ou des pneus usés. Un examen visuel des triangles peut également révéler des signes d’usure telle qu’une déformation, corrosion, détérioration de l’état des silentblocs et des rotules, le dérèglement du frein ou la présence d’interstices.

Dans la même catégorie