Voyant EPC sur voiture : que faut-il faire ?

Voyant EPC sur voiture : que faut-il faire ?

Les voitures Volkswagen de dernières générations sont équipées de nombreux voyants. Parmi les plus populaires, figure le voyant EPC. On lui attribue de nombreuses fonctionnalités, et il constitue l’un des indicateurs les plus utilisés pour apprécier l’état des systèmes d’une voiture. Découvrez ici quelle est son utilité.

Qu'est-ce que le voyant EPC ?

Retrouvé sur l’ensemble des modèles de voitures à essence proposés par le groupe Volkswagen (Golf 4, Golf 5, Golf MK6, Golf 7, Golf 8), le voyant EPC est l’équivalent d’un voyant moteur d’auto classique. Littéralement, il signifie « Electronic Power Control » et se rapporte au système EPC qui n’est autre qu’un système assurant la gestion électronique du moteur des véhicules Volkswagen. Il utilise un calculateur de puissance qui lui est intégré.

À quoi sert le voyant EPC ?

Le voyant EPC est un témoin qui donne par allumage/extinction des informations sur l’état du système de gestion électronique du moteur. En fait, en présence d’un problème afférent à ce système, le voyant moteur EPC s’allume. En revanche, en absence de tout problème il s’éteint. Il vous permet donc, peu importe, que vous soyez un novice ou un expert en la matière de savoir si le système EPC de votre moteur est défaillant ou non. C’est un indicateur qui informe en temps réels sur l’état des systèmes de gestion électronique.

Quels sont les principaux problèmes qui justifient l’allumage du voyant EPC ?

Une panoplie de problèmes peut justifier que le voyant Electronic Power Control de votre véhicule soit allumé. Les principaux sont listés ci-dessous.

  • Défaillance du capteur ABC de votre véhicule : un problème au niveau du capteur ABC peut faire allumer le voyant EPC ;
  • Défaillance du capteur lié à la pédale de frein : un voyant Electronic Power Control allumé peut être secondaire à un problème au niveau du capteur de la pédale de frein ;
  • Défaillance du calculateur : le voyant moteur Electronic Power Control de votre véhicule peut s’allumer lorsque le calculateur qui lui est intégré est défaillant ;
  • Défaillance des soupapes et des injecteurs du véhicule ;
  • Défaillance des câbles de l’automobile ;
  • Défaillance de la combustion en raison de la qualité d’essence et des huiles à moteur utilisées pour l’entretien de l’auto.

Que faire si le voyant EPC de la voiture s'allume ?

Vu la multiplicité des problèmes qui peuvent entrer en jeu lorsque le voyant Electronic Power Control est allumé, on vous recommande d’aller chez un garagiste dès qu’il s’allume. Il pourra identifier la raison précise pour laquelle le voyant EPC est allumé et vous proposer des solutions adéquates. Cela vous évitera d’endommager davantage votre véhicule, car rouler une voiture alors que le voyant EPC est allumé peut entraîner une perte de puissance ou des problèmes de moteur plus graves.

Faut-il continuer de rouler lorsque le voyant est allumé ?

Il est tout à fait possible de rouler une auto lorsque le voyant Electronic Power Control est allumé. Seulement, il faut faire très attention. En fait, conduire votre véhicule dans ces conditions vous expose à des accidents de routes, et à de nombreux risques. Ceci pour la simple raison que le véhicule bascule en mode « limp » ce qui réduit considérablement ses performances. Pour cela, même si cela est permis, autant que possible évité de conduire une automobile lorsque le voyant Electronic Power Control est allumé. Vous pouvez simplement faire appel à une structure de dépannage pour qu’il vous aide à transporter votre automobile. Si, toutefois, vous devez continuer à rouler la voiture, on vous recommande de ne pas excéder les 30 km/heure et de vous rendre dans le garage le plus proche.

Quel garagiste choisir pour la réparation ?

Pour la réparation du système EPC d’une voiture, vous pouvez faire appel à un quelconque garagiste. En fait, en France la quasi-totalité des garagistes maîtrise la conduite à tenir lorsque le voyant Electronic Power Control s’anime. Cela suppose donc qu’ils ont tous le background nécessaire pour faire les réparations requises. Cependant, pour garantir une réparation de qualité et une prestation adaptée à votre bourse, vous pouvez utiliser de nombreux critères au moment de choisir votre garagiste. Par exemple, sa réputation, son expérience, et le prix de ses prestations.

La réputation d’un garagiste bien qu’il s’agisse d’un critère subjectif vous aidera à avoir une idée claire sur la qualité des prestations qu’il offre. Ceci pour la simple raison qu’elle est construite sur la base d’avis émis par les clients à la suite des services qui leur ont été offerts. S’il a été bon avec la plupart de ses clients, et qu’ils ont été satisfaits, ils feront sans doute des retours positifs et le recommanderont. Cela consolidera sa réputation. Un garagiste avec une bonne réputation offrira sans doute des services de qualité.

Pour ce qui est de l’expérience du garagiste, on vous recommande de choisir un garagiste expérimenté. Ceci pour la simple raison que plus il est expérimenté plus il est probable qu’il vous offre des prestations de qualités. Ce qui est tout à fait normal.

Le prix des prestations est aussi un autre paramètre que vous devez absolument considérer avant de choisir un garagiste. En fait, comme dans tous les domaines, le prix des prestations peut varier. Un garagiste peut vous offrir une prestation à 500 €, alors qu’un autre peut vous l’offrir à 800 €. À vous donc de faire des comparaisons, et de choisir le garagiste qui vous avantage le mieux.

Dans la même catégorie